Litière pour chat : entretien et utilisation

Litière pour chat

Les problèmes de malpropreté chez le chat sont la première cause de consultation auprès d’un comportementaliste. Afin de vous éviter bien des désagréments et pour favoriser le confort de votre animal de compagnie, voici quelques conseils concernant votre chat et son rapport à la litière.

Litière pour chat : A quoi ça sert ?

Les chats qui n’ont pas un accès permanent à l’extérieur ont besoin d’une litière pour y faire leurs besoins (urines et excréments). Dès l’age de 3 à 4 semaines, le chaton est propre.

Le fait que certains chats urinent ou défèquent en dehors de leur litière est le signe d’un problème, d’un stress subi par votre chat.

La seule exception est le marquage territorial : les chats mâles entiers délimitent et marquent leur territoire en laissant des jets d’urine horizontaux sur des surfaces verticales (murs, coins de meubles …). Ce comportement est tout à fait ordinaire chez les chats mâles entiers, et ne révèlent en aucun cas un problème de comportement.

Litière pour chat : 5 éléments à prendre en compte

Le bac

Les bacs à litière sont généralement en plastique. Ils doivent être adaptés à la taille du chat (éviter les bacs trop petits pour les grands chats). De même, il convient de veiller à ce que les rebords du bac ne soient pas trop hauts pour les chatons.

En cas de malpropreté ou de mauvaise cohabitation entre deux chats, je vous conseille d’éviter les bacs à couvercle fermés par une porte. S’il est vrai que les chats ont besoin de calme et de tranquillité lors qu’ils font leurs besoins, ils doivent instinctivement pouvoir surveiller ce qu’il se passe autour d’eux, au cas où un danger surviendrait. Enfermé dans un bac à couvercle opaque, le chat ne voit rien autour de lui et peut se sentir acculer, voire en danger.

Le substrat

Quelque soit la litière (minérale, agglomérante, végétale, etc…), je vous conseille d’utiliser une litière non parfumée en cas de malpropreté chez votre chat. Leur sens de l’odorat est extrêmement développé (200 millions de cellules olfactives contre 5 millions chez l’homme), ce qui explique que les odeurs trop fortes dérangent certains chats.

A éviter également : les sprays et poudres désodorisantes pour litière

L’emplacement de la litière

La litière de votre chat doit être située à plus de 2 mètres de sa gamelle de nourriture.

Le choix du lieu est déterminant, votre chat doit impérativement se sentir en sécurité dans son bac à litière. Ainsi, privilégiez un endroit calme et facilement accessible : évitez les lieux de passage (couloirs), les culs de sac (comme le fond d’un débarras) où votre chat pourrait se sentir acculé, enfin ne mettez aucun obstacle devant l’entrée du bac.

Le nettoyage de la litière

Il est vivement recommandé d’ôter les crottes quotidiennement, et de changer la litière complètement une fois par semaine, dans le cas où il n’y aurait qu’un seul chat. La fréquence de nettoyage est bien sûr à adapter au nombre de chats, à la capacité d’absorption et à l’état du substrat.

Sachez qu’une litière trop propre ou trop sale peut être à l’origine de problème de malpropreté. Une litière trop sale dont l’odeur sera trop forte ou le substrat trop humide repoussera le chat délicat. Une litière trop propre, qui vient d’être nettoyée par exemple, peut être anxiogène chez certains chats, qui n’y retrouvent plus leur propre odeur. Ils y redéposent généralement très vite leur urine après le nettoyage.

La litière avec plusieurs chats

Si vous possédez plusieurs chats, vous pouvez disposer d’un bac à litière pour deux chats. En revanche, en cas de mauvaise cohabitation entre vos chats, il est impératif d’installer un bac par chat.

Pour conclure, n’oubliez pas que chaque animal est unique. Ces quelques conseils ne sont pas applicables à tous les chats dont les besoins diffèrent d’un individu à l’autre. Vous devez donc vous adapter à vos compagnons. En cas de malpropreté (ne relevant d’aucune pathologie type infection urinaire), consultez un comportementaliste sans tarder. Et ne réprimandez JAMAIS votre chat, pris sur le fait ou non, de quelque manière que ce soit (pitchenettes, coup de journal, ou autre), cela ne ferait qu’aggraver le problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.